Pour les enfants de J. Bigirimana

2.160 € des Ziels von 2.000 €

Gesammelt von 32 Personen in 3 Monate
Spenden werden nicht mehr entgegengenommen
 Auf Facebook teilen
Le 22 juillet 2016, Jean Bigirimana, journaliste au groupe de presse Iwacu au Burundi, est arrêté à Bugarama,  à une trentaine de kms de Bujumbura, après avoir répondu à un appel. Depuis cette date,  personne n’entendra plus parler de lui.  Qui a enlevé Jean ? Pourquoi ? Est-il mort ? Si tel est le cas, où se trouve son corps ? Deux ans plus tard, les questions sont toujours aussi nombreuses…Lors d’une cérémonie au cours de laquelle ses collègues lui ont rendu hommage, un appel a été lancé pour qu’éclate enfin la vérité.

Le journaliste Jean Bigirimana, juriste de formation, était un grand professionnel, intègre et d’une immense gentillesse. Il a laissé derrière lui une épouse, Godeberthe (30 ans) et deux enfants, Don Douglas (10 ans) et John Kiny (5 ans). Quelques mois après la disparition de son mari, Godeberthe a fait l’objet de menaces. Craignant pour sa vie et pour celle de ses enfants, elle s’est réfugiée au Rwanda. Elle poursuivait des études universitaires, son avenir était tout tracé. Jusqu’à ce 22 juillet 2016. A Kigali, elle vivote comme elle peu, arrivant à peine à s’acquitter d’un loyer de 70 dollars mensuels. Grâce à une ONG, elle a pu ouvrir un petit commerce de légumes. Mais cela ne suffit pas pour vivre décemment.

Cet appel aux soutiens a pour objectif de récolter 2.000 euros pour couvrir les frais scolaires des deux enfants de Jean au moins pendant une année. Ils ont besoin de vêtements, de matériel, de bons repas pour les aider à grandir dans ce monde déjà bien cruel pour eux. Mobilisons-nous pour les enfants de Jean et pour soutenir son épouse dans cette succession d’épreuves difficiles. La somme récoltée lui sera entièrement versée. Cela signifie que l’objectif de 2.000 euros peut être dépassés par vos élans de cœur et d’amitié.

Voir la page d’hommage à Jean Bigirimana : http://www.iwacu-burundi.org/jean-bigirimana/  http://www.iwacu-burundi.org/jean-bigirimana/ 

Voir la cérémonie d’homme pour les deux ans de disparition de Jean : http://www.iwacu-burundi.org/jean-vit/

Jean, nous ne t’oublions pas. Où que tu sois, nous voudrions te rassurer à propos de ta famille qui vit des moments pénibles, douloureux. Nous n’oublions pas Godeberthe, Don Douglas et John Kiny. Nous souhaitons que tes enfants puissent entrevoir un avenir meilleur.
+ Mehr erfahren

2.160 € des Ziels von 2.000 €

Gesammelt von 32 Personen in 3 Monate
Spenden werden nicht mehr entgegengenommen
 Auf Facebook teilen
Teile diese Kampagne und verhilf ihr so zu weiteren Spenden! Melde dich an, um die Wirkung deiner Kampagne zu verfolgen.
   Verknüpfen
Wir posten nie etwas ohne deine Einwilligung.
In der Zukunft wirst du eine Übersicht erhalten, ob du mit dem Teilen der Kampagne den gewünschten Erfolg erzielen konntest.
Wir konnten leider keine Verknüpfung zu deinem Facebook-Konto herstellen. Bitte versuche es später noch einmal.
RJ
100 €
RUKUNDO Justin
vor 2 Monaten
30 €
Anonym
vor 2 Monaten
CL
30 €
Chantal Luthereau
vor 2 Monaten
100 €
Anonym
vor 2 Monaten
JN
20 €
Juliette Nijimbere
vor 2 Monaten
15 €
Anonym
vor 2 Monaten
25 €
Anonym
vor 2 Monaten
GR
100 €
Gabriel Rufyiri
vor 2 Monaten
500 €
Anonym
vor 2 Monaten
PN
50 €
Pascaline Ndabubaha
vor 2 Monaten
oder
E-Mail-Adresse verwenden
Indem du fortfährst, erklärst du dich einverstanden mit den GoFundMe
Nutzungsbedingungen und dem Datenschutzhinweis
Abonniere den Marketing-Newsletter von GoFundMe. Du kannst ihn jederzeit abbestellen.
Es gibt ein Problem mit dem Account dieses Kampagnenorganisators. Unser Team hat sie oder ihn kontaktiert, um das Problem zu beheben. Bitte den Organisator, sich bei GoFundMe anzumelden und den Account zu prüfen. Zurück zur Kampagne

Bist du bereit für den nächsten Schritt?
Sogar eine Spende in Höhe von 5 € kann helfen!
Jetzt spenden Später
Stelle eine Verknüpfung zu Facebook her, um mitzuverfolgen, wie viele Spenden dein geteilter Post einbringt.
Wir posten nie etwas ohne deine Einwilligung auf Facebook.
Abonniere den Marketing-Newsletter von GoFundMe. Du kannst ihn jederzeit abbestellen.